Faire connaître et cultiver la mémoire historique de la Libération de Paris en 1944, commencée le 19 juillet 1936 en Espagne, continuée sur différents fronts en Europe et en Afrique ou dans les maquis en France et qui se prolongea dans le combat contre le franquisme.


 
 
Les Espagnols de la Nueve étaient 146 quand ils débarquèrent en Normandie : ils ne sont que 16 à leur arrivée au bunker de Hitler. Les autres ont jalonné de leurs blessures ou de leurs tombes le long chemin de la Libération.

3 articles.

Cette page en affiche 3

Les combats sur la N20 Partie à l’aube du mercredi 23 août, la 2e DB roule à toute vitesse et arrive jeudi 24 dans la banlieue sud sur trois axes. La (...)

 

Ça y est la plaque a été posée ce vendredi 6 mars. La professeure d’espagnol Begoña Maceira avait amené quelques uns de ses élèves non seulement pour nous (...)

 

Suite à l’intervention de l’association 24 Août 1944 qui a adressé plusieurs courriers à Madame Hidalgo, Maire de Paris et suivi l’affaire de près en contact (...)

 

    Sous-rubriques

    Enrôlement dans la 2e DB

    L’histoire racontée par les ceux qui y participèrent.

    L’histoire racontée par les ceux qui y participèrent.

     

    Les hommes de la Nueve

    " Aucun de ces hommes n’avaient la prétention d’écrire l’Histoire. Chacun d’eux, cependant, y participa comme combattant et témoin d’exception. Les historiens et les politiques se sont très peu intéressés à eux." Evelyn Mesquida, La Nueve, 24 août 1944 : ces Républicains espagnols qui ont libéré Paris, Le Cherche Midi, 2011.

    " Aucun de ces hommes n’avaient la prétention d’écrire l’Histoire. Chacun d’eux, cependant, y participa comme combattant et témoin d’exception. Les historiens et les politiques se sont très peu intéressés à eux." (...)